Environnement de travail : les espaces se vivent entre sociabilité et intimité

L’environnement de travail a changé. Les collaborateurs ne veulent plus des bureaux d’autrefois : des espaces confinés et peu ouverts aux autres. Les nouveaux environnements de travail doivent à présent s’adapter aux besoins des utilisateurs et aux différentes tâches qui leur incombent. Selon les domaines d’activités et les métiers, l’espace ouvert peut être aménagé en écosystème permettant aux utilisateurs de s’isoler ou de se réunir, selon leurs besoins.

Rythmé par les couleurs, les matériaux, les choix mobiliers (séparation d’espace avec les rangements, bulles de concentration feutrées…) et grâce au travail sur la lumière, la transparence et la lisibilité des espaces (avec des zonings clairs et une identification des lieux), travailler en espace ouvert représente désormais un véritable confort.

L’espace est toujours soucieux du juste équilibre entre travail personnel et travail collaboratif, entre le besoin d’intimité ou de connexion, tout en tenant compte des contraintes architecturales d’un bâtiment HQE. L’environnement de travail selon L’espace va permettre de lier sociabilité et convivialité.

Changer également de posture tout au long de la journée est essentiel pour rester dynamique et concentré. D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter au cours de la journée d’un box de réunion non utilisé pour s’en servir comme lieu de concentration ou d’en profiter pour s’éclipser un instant histoire de décompresser…